Vous êtes ici : Accueil > Économie > Commerce extérieur

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Les contrastes sont augmentés par une inversion des couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisation Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Commerce extérieur

Dernière mise à jour : novembre 2019
© Région Pays de la Loire / Ouest Médias, Nantes Saint-Nazaire Port - A. Bocquel

Près de 50 milliards d'euros d'échanges, un record pour la région

En 2018, les exportations des Pays de la Loire se montent à plus de 22 milliards d'euros, soit 4,6 % des exportations françaises. Cette part est inférieure au poids de la région en France au regard des nombres d'habitants (5,6 %), d'emplois (5,7 %) ou de la richesse produite (5,1 % du PIB national). Toutefois, entre 2016 et 2018, la part des exportations ligériennes dans le total des exportations françaises a progressé, passant de 4,1 à 4,6 % et les Pays de la Loire ont gagné deux places au classement des régions exportatrices. La région se positionne désormais au 9e rang national.

Les Pays de la Loire comptent près de 5 100 entreprises, ayant leur siège en région, présentes à l'export. Près de la moitié des exportations ligériennes (48 %) sont ainsi réalisées par des entreprises dont le siège se trouve en Pays de la Loire. L'Allemagne, les Etats-Unis et l'Espagne sont les principales destinations des produits ligériens.

Les importations s'élèvent à 27 milliards d'euros. Comme dans la plupart des régions portuaires, le solde commercial est déficitaire : 5 milliards d'euros en 2018. Les importations des Pays de la Loire sont en effet largement corrélées à l'activité du grand Port de Nantes Saint-Nazaire, de la raffinerie Total et de la centrale de production électrique de Cordemais. Le solde commercial des Pays de la Loire est par conséquent très dépendant des importations de produits d'extraction énergétiques. Selon les années, en fonction de l'activité de la raffinerie de Donges, du prix du pétrole et de la parité euro-dollar, le montant de ce poste fluctue fortement.

Le solde commercial est parallèlement très sensible au plan de charge des Chantiers de l'Atlantique, la vente d'un seul paquebot pouvant dépasser le milliard d'euros. De plus, l'ouverture en mai 2018 de la ligne transocéanique Milk Run Atlantic qui permet le transport de colis aéronautiques d'Airbus entre les sites de Montoir-de-Bretagne et de Mobile (Alabama) influence également les exportations et donc le solde commercial de la région : Montoir-de-Bretagne est désormais un hub incontournable dans la logistique internationale du groupe Airbus.

L'Allemagne, l'Italie et la Chine sont les plus gros fournisseurs des Pays de la Loire. S'agissant des produits pétroliers, la Russie est notre principal fournisseur, largement devant la Libye et le Nigéria.

Chiffres clés

22 milliards d'euros d'exportations France : 482 milliards d'euros
en 2018 (Douanes) soit 4,6 % du total France
27 milliards d'euros d'importations France : 559 milliards d'euros
en 2018 (Douanes) soit 4,8 % du total France
22 milliards d'euros d'importations hors hydrocarbures naturels  
en 2018 (Douanes)  
- 5 milliards d'euros : solde commercial France : - 77 milliards d'euros
en 2018 (Douanes)  
Note de lecture : Exportations, valeurs FAB (Franco A Bord), hors matériel militaire, données de collecte brutes
Importations, valeurs CAF (Coût, Assurance, Fret), hors matériel militaire , données de collecte brutes

En savoir plus

Liens externes :
  • Site de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi des Pays de la Loire (Direccte)
  • Note trimestrielle sur le site gouvernemental lekiosque.finances.gouv.fr