Vous êtes ici : Accueil > Conjoncture > Zoom > Agriculture : bilan de l'année 2016 (DRAAF)

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Les contrastes sont augmentés par une inversion des couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisation Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Agriculture : bilan de l'année 2016 (DRAAF)

La DRAAF (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et des Forêts des Pays de la Loire) met en oeuvre, à l’échelle régionale, les politiques de l’alimentation, de la forêt et du bois et de l’emploi dans les domaines agricoles, agroalimentaires, forestiers. Elle participe par ailleurs à l’évaluation de l’impact des politiques publiques mises en oeuvre par le ministère chargé de l’agriculture dans la région. Dans son bilan agricole de l’année 2016, la Direction fait un état des lieux des récoltes et productions agricoles sur la région.

Les rendements de céréales les plus faibles depuis 10 ans

En 2016, les rendements des céréales se replient fortement en région compte tenu de mauvaises conditions météorologiques. Parallèlement, les prix des céréales sur le marché sont très bas dans un contexte de surproduction mondiale. L’ensemble des acteurs économiques de la filière sont ainsi impactés sur le plan financier : agriculteurs, transporteurs, collecteurs et exportateurs. Par ailleurs, les rendements viticoles souffrent de la météo printanière et de la sécheresse estivale. Le millésime 2016 est donc réduit mais de bonne qualité.

Des signes de redressement sur le marché du lait à la fin de l'année 2016

Les quotas laitiers ont été mis en place en 1984 pour diminuer les excédents de production du continent européen en contingentant pays par pays les volumes de lait à produire. Leur suppression au mois d’avril 2015 a favorisé la production européenne de lait de vache, provoquant ainsi un déséquilibre sur le marché. Ainsi, le prix du lait payé aux producteurs baisse sensiblement fragilisant les trésoreries des éleveurs. Dans ce contexte, certains agriculteurs arrêtent la production de lait. Au niveau européen, les aides aux stockages privés et publics sont prolongées et une incitation financière à la réduction volontaire de la production est mise en oeuvre. Le marché laitier retrouve alors un meilleur équilibre entre l’offre et la demande. Malgré une revalorisation au dernier trimestre 2016, le prix moyen régional du lait de vache reste inférieur de 7 % à celui de 2015. En région, avec des effectifs de chèvres en progression, les volumes de laits livrés augmentent. Le prix moyen du lait de chèvre en région enregistre une hausse de 1,8 % sur un an. Parallèlement, la rémunération des producteurs augmente compte tenu de coût de production moins importants.

La viande bovine impactée par la crise du lait

Les soutiens économiques accordés aux éleveurs laitiers réduisant leur production causent un afflux de vaches de réforme dans les abattoirs en France comme en Europe. Pour l’année 2016, à l'échelle nationale, les volumes de vaches abattues en métropole enregistre une croissance de 3,7 %. En Pays de la Loire, ils restent proches du niveau élevé de 2015. Face à une consommation en recul et à la forte compétitivité des viandes en particulier polonaises, l'abondance de l’offre pèse sur le prix des vaches françaises. L'érosion des abattages régionaux de veaux de boucherie se poursuit. Malgré le dynamisme de la demande en fin d’année et la hausse des prix qui s’ensuit, le niveau des cours reste régulièrement inférieur à celui de 2015. Sur le marché du porc, dans un contexte de pénurie, la Chine accroît ses importations en provenance d'Europe. Globalement, le marché du porc retrouve une meilleure fluidité. Les prix sont ainsi à la hausse. Comparé à 2015, avec en moyenne un prix du porc supérieur de 4 % et un prix de l'aliment inférieur de 5 %, les marges des éleveurs tendent à s'améliorer.

Source : http://draaf.pays-de-la-loire.agriculture. gouv.fr/Bilan-de-l-annee-agricole