Vous êtes ici : Accueil > Conjoncture > Synthèse trimestrielle

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (petite).La taille de police sélectionnée correspond à la taille la plus petite possible.Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisation Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Synthèse trimestrielle de la conjoncture régionale

 

Abonnement à la note de conjoncture pour la recevoir directement 

N°87 - Juin 2019

Redressement de l'emploi industriel
Des créations d'entreprises en hausse

 

En France, en 2019, la croissance française devrait atteindre 1,3 % en fin d'année, un rythme inférieur à ceux de 2017 et 2018. Les moteurs de la croissance française ont changé : c'est dorénavant la demande intérieure (consommation des ménages, investissement des entreprises) qui tire l'économie. Le commerce extérieur est moins porteur, sous fond de tensions commerciales. Le désormais possible "Brexit dur" renforce un peu plus les craintes de dégradation de l'activité économique.

En Pays de la Loire, des performances hétérogènes dans l'industrie

Dans l’industrie, l’activité industrielle marque légèrement le pas depuis le début du printemps, notamment dans l'agroalimentaire et l'automobile. En revanche, dans la fabrication de produits informatiques et électroniques, optiques, la production est en hausse. Dans les autres matériels de transport comme l'aéronautique, la production s'accroît. 1 400 recrutements sont ainsi attendus cette année dans l'aéronautique en Pays de la Loire.

Dans les services marchands, les volumes d'affaire sont globalement en progression. Les activités juridiques-comptables-ingénierie sont les seules en retrait.

Dans la construction, la production s’est bien redressée en particulier dans les travaux publics grâce au dynamisme des marchés publics comme privés. Cependant, dans le bâtiment, la tendance récente de baisse des mises en chantier pourrait impacter l'activité dans les prochains mois.

Près de 6 000 salariés supplémentaires dans la région au 1er trimestre 2019

Début 2019, l'emploi industriel poursuit son redressement entamé l'an passé. Le léger tassement de l'activité dans certaines entreprises n'empêchent pas les nombreux développements d'entreprises de la région. Près de Laval, Bridor prévoit ainsi le recrutement de 60 personnes cette année. Ponticelli, le spécialiste de la fabrication de tuyauterie pour l’industrie pétrochimique et le nucléaire, prévoit de quasiment doubler ses effectifs dans le Saumurois. En Vendée, Akena Vérandas agrandit son site de Dompierre avec plusieurs dizaines d'emplois supplémentaires à la clé. Enfin, en Loire-Atlantique, à Saint-Nazaire, Arquus qui fabrique et militarise des véhicules devrait embaucher 70 personnes.

Aussi, certains territoires autrefois à l'abri des difficultés de recrutements commencent à ressentir des tensions sur certains types de postes.

Au final, en Pays de la Loire, le taux de chômage est toujours le plus faible de l'ensemble des régions françaises : 7,2 % au 1er trimestre 2019, ex-aequo avec la Bretagne.

 

 

 

L'Ores propose également sur le site web Observer les Pays de la Loire une veille sur les études publiées par des organismes d'observation en région.

  Suivant
 Archives >>