Vous êtes ici : Accueil > Société > Activité et emploi > Chômage

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (moyenne).Diminuer la taille de la police (très petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisation Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Chômage

Dernière mise à jour : juillet 2020

Pays de la Loire : le deuxième taux de chômage le plus faible de France

En Pays de la Loire, le taux de chômage atteint 6,7 % de la population active, soit le deuxième plus faible taux de l'ensemble des régions de France, juste derrière la Bretagne (6,5 %). En France métropolitaine, ce taux est de 7,6 %.

Au 1er trimestre 2020, le taux de chômage enregistre une baisse de 0,1 point en Pays de la Loire, une diminution légèrement inférieure à celle de France métropolitaine (-0,2 point). Le taux de chômage en Pays de la Loire passe ainsi à 6,7 % de la population active, taux le plus bas ces quatre derniers trimestres, contre 7,6 % en France métropolitaine. Il s'agit du plus faible taux enregistré depuis 11 ans dans la région comme au niveau national. Toutes les régions de France métropolitaine enregistrent une diminution du taux de chômage au 1er trimestre 2020. Pour la première fois depuis 2008, l'ensemble des régions enregistre des taux de chômage inférieurs à 10 %, allant de 6,5 % pour la Bretagne à 9,6 % pour les Hauts-de-France. Les région Centre, Bourgogne-Franche-Comté et Occitanie présentent quant à elles une baisse significative ce trimestre avec -0,4 point.

Une fin de période marquée par la crise du Covid-19 et un confinement généralisé

Avec la pandémie du Covid-19, le 1er trimestre 2020 a été marqué par un confinement de la population sur l'ensemble du territoire français, débuté le 17 mars 2020, impactant ainsi les deux dernières semaines de la période. Conséquences de la crise sanitaire, la disponibilité pour travailler et les démarches de recherche d'emploi ont fortement reculé durant ces deux semaines du fait l'impossibilité de déplacement, de maladies ou encore des problèmes de garde d'enfants. Ainsi, face à cette baisse du nombre de personne disponible pour occuper un emploi, le taux de chômage au sens du BIT a diminué dès la 10e semaine de référence du trimestre.
Les effets de la pandémie ne sont ainsi pas visibles à ce stade et seront bien plus représentatifs lors des prochaines actualisations.

Au 1er trimestre, le taux de chômage affiche une baisse dans les 5 départements des Pays de la Loire, à l'instar de la totalité des départements de France métropolitaine. En Loire-Atlantique, en Vendée et dans le Maine-et-Loire, le taux de chômage diminue de 0,2 point ; en Sarthe, il baisse de 0,3 point et en Mayenne de 0,1 point. Cette dernière, avec un taux de 5,3 %, reste ainsi le 3e département français en matière de faible taux de chômage.
Au 1er trimestre 2020 en France métropolitaine, le taux de chômage atteint encore la barre des 10 % dans 8 départements, contre 16 au même trimestre en 2019 et 22 en 2018.

Taux de chômage trimestriel en % de la population active
   1er trimestre 2019
2e trimestre 2019
 3e trimestre 20194e trimestre 2019
1er trimestre 2020
Loire-Atlantique  6,9 %6,8 %
 6,9 % 6,6 %
 6,4 %
Maine-et-Loire 7,8 %
 7,7 % 7,7 %
 7,4 %
 7,2 %
Mayenne 5,6 %
 5,4 % 5,5 %
 5,4 %
 5,3 %
Sarthe 8,4 %
 8,2 % 8,3 %
 8,1 %
 7,8 %
Vendée 6,7 %
 6,5 % 6,6 %
 6,3 %
 6,1 %
Pays de la Loire 7,2 %
 7,0 % 7,1 %
 6,8 %
 6,7 %
France métropolitaine 8,4 %
 8,2 % 8,2 %
 7,8 %
 7,6 %
 Source : Insee, taux de chômage localisés, données cvs en moyenne trimestrielle et taux de chômage au sens du BIT (France métrop.)
Les données du dernier trimestre sont provisoires.
  

 

 

Le chômage stagne ou diminue dans toutes les zones d'emploi


19 zones d'emploi sont répertoriées en Pays de la Loire depuis 2010, 20 en comptabilisant celle d'Alençon qui déborde légèrement sur notre région. Ces territoires présentent des profils socio-économiques diversifiés et les taux de chômage y sont de ce fait très variables.
En Pays de la Loire, le taux de chômage peut ainsi varier du simple à plus du double : entre 4,1 % dans la zone d'emploi des Herbiers et 8,2 % dans celle de Saumur ou de La Flèche (8,3 %). La zone d'emploi des Herbiers enregistre au 1er trimestre 2020, le deuxième taux de chômage le plus faible des quelques 300 zones que compte la France, derrière la zone d'emploi de Saint-Flour (4,0 %) en Auvergne-Rhône-Alpes. Celle d'Ancenis (4,8 %) se classe au 11e rang (ex æquo avec 3 autres zones). 5 zones d'emploi connaissent des taux inférieurs à 5,5 % : Laval, Cholet, Mayenne, Ancenis et Les Herbiers. La zone d'emploi de Nantes affiche un taux de 6,1 %.

Taux de chômage par zone d'emploi

Définition : Une zone d’emploi est un espace géographique à l’intérieur duquel la majorité des actifs résident et travaillent et dans lesquels les établissements trouvent l’essentiel de la main-d’œuvre nécessaire pour occuper les emplois offerts.

Au cours du 1er trimestre 2020, le taux de chômage diminue dans 17 zones de la région et stagne dans 2 zones : Laval et Mayenne. Les zones de Saumur et Sablé-sur-Sarthe sont celles qui bénéficient de la plus forte baisse (-0,4 point). Celle de La Flèche, dont le taux de chômage est le plus élevé de la région (8,3 %), a diminué de 0,3 point par rapport au trimestre précédent.

Évolution du taux de chômage par zone d'emploi, sur un trimestre


Le taux de chômage le plus faible enregistré depuis fin 2008 en Pays de la Loire


Au cours des dix dernières années, l'évolution du taux de chômage en France a connu une évolution en deux phases. Il a sensiblement progressé entre 2008 et 2015 puis a globalement diminué pour l'ensemble des régions françaises.
En Pays de la Loire, le plus faible niveau a été atteint au 1er trimestre 2020 avec 6,7 % de la population active sans emploi. Un tel résultat n'avait pas été obtenu depuis fin 2008, juste avant que la crise ne commence à impacter l'économie ligérienne.

Précédent
 Suivant
<< Population active
Intérim >>