Vous êtes ici : Accueil > Conjoncture > Synthèse bimestrielle

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (très grande).Diminuer la taille de la police (moyenne).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.Supprimer l'ensemble de la personnalisation Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Synthèse bimestrielle de la conjoncture régionale

N°80 - Novembre 2017

Stabilisation de la production industrielle régionale
Baisse des défaillances d’entreprises

Les carnets de commandes restent bien garnis dans l’industrie

Selon les industriels interrogés par la Banque de France, la production régionale s’est légèrement contractée en septembre, après un mois d’août particulièrement favorable. Le taux d’utilisation des capacités de production retrouve ainsi un niveau équivalent à sa moyenne de longue période. Les carnets de commandes demeurent néanmoins bien garnis et les prévisions de productions sont favorables pour les prochains mois.

S’agissant des services marchands, l’activité enregistre une progression significative au mois de septembre pour répondre à l’évolution favorable de la demande. Les effectifs sont globalement renforcés et les perspectives d’activité sont à la hausse pour l’ensemble des branches.

Défaillances d’entreprises : la baisse se poursuit

En Pays de la Loire, le nombre de créations d’entreprises hors micro-entrepreneurs continue de croître à un rythme plus soutenu qu’en France métropolitaine. Au troisième trimestre, les créations d’entreprises progressent dans l’ensemble des départements, à l’exception du Maine-et-Loire.

Parallèlement, les défaillances d’entreprises continuent de diminuer (-3,5 % sur un an). Le cabinet Altares a ainsi recensé 524 défaillances en Pays de la Loire pour le troisième trimestre, soit le plus bas niveau comptabilisé en une décennie. La tendance est la même à l’échelle de la France métropolitaine même si des disparités persistent selon les secteurs.

L’emploi salarié marchand toujours en progression

Sur le marché du travail, le taux de chômage en Pays de la Loire s’établit à 7,9 % de la population active, soit le plus bas niveau depuis 2012. La région affiche ainsi le plus faible taux devant la Bretagne et l’Île-de-France.

Par ailleurs, au deuxième trimestre 2017, l’emploi salarié marchand non agricole affiche une croissance soutenue (+0,6 % sur un trimestre, soit +5 760 postes). À l’échelle départementale, seule la Sarthe enregistre une baisse (-0,3 % sur un trimestre).

Selon le cabinet TRENDEO, dans le contexte actuel de reprise économique, les créations nettes d’emplois s’intensifient trimestre après trimestre. L’emploi industriel contribue à cette dynamique. En 2016-2017, pour la France métropolitaine, le cabinet a enregistré un solde net positif de 14 646 créations d’emplois industriels en France. Les données collectées par TRENDEO montrent que les emplois industriels se développent majoritairement dans les villes moyennes. Ainsi, sur la période 2009-2017, parmi les 20 villes caractérisées par une surreprésentation des créations d’emplois industriels en France figurent notamment Saint-Nazaire (3e), Segré (13e), Saumur (15e) et Cholet (19e).

 

 

 

 
L'Ores propose également sur le site web Observer les Pays de la Loire une veille sur les études publiées par des organismes d'observation en région.

  Suivant
 Archives >>