Vous êtes ici : Accueil > Environnement > Plan Régional d'Élimination des Déchets Dangereux > Production et collecte de déchets dangereux

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Production et collecte de déchets dangereux

Dernière mise à jour : novembre 2015

260 300 tonnes de déchets dangereux collectés en 2013

La production et le traitement des déchets dangereux font l'objet d'une déclaration obligatoire sous certaines conditions, dans le registre français des émissions polluantes (iREP) :

  • les producteurs concernés sont les ICPE (installation classée pour la protection de l'environnement) qui produisent plus de deux tonnes de déchets dangereux par an ;
  • les éliminateurs déclarent le tonnage, la nature, la provenance et le mode de traitement appliqués aux déchets qui leur sont confiés.

Comme toutes les données environnementales, ces données sont publiques en application de la convention d'Aahrus, elles servent de base de calcul pour le suivi du PREDD.

Graphique : Évolution du tonnage des déchets dangereux collectés en Pays de la Loire 2006-2013

 Source : Source : iREP (2013) - données éliminateurs de déchets

 

Globalement, le tonnage de déchets dangereux générés en Pays de la Loire est en progression de 60 % par rapport à celui de 2006, année de référence du PREDD. Cette croissance relève toutefois en partie d’une amélioration de la collecte sur la période et plus particulièrement de son enregistrement. En effet, en 2006, les Véhicules Hors d’Usages n’étaient notamment pas comptabilisés parmi les données Irep. Depuis 2009, ils apparaissent pour un tonnage moyen d’environ 52 000 tonnes par an. De plus, les Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (DEEE) participent également depuis leur collecte systématisée à cette augmentation.

Le premier objectif du PREDD est une réduction de 4 % de la production des déchets dangereux d'ici 2019. C'est un objectif difficile à mesurer car une certaine part de la production fait l'objet d'estimation plus ou moins précise (déchets dangereux des ménages, déchets diffus d'activités), à terme des analyses pourraient être faites sur des types de déchets particuliers pour mesurer l'évolution de la production. Le second objectif du PREDD est l'amélioration du taux de collecte qui s'élevait à 52,1 % en 2006 (calcul actualisé Ores) afin d'atteindre 80 %.

Données détaillées sur 15 catégories de déchets dangereux en 2013

L'infographie suivante présente une fiche détaillée sur chacune des 15 catégories de déchets dangereux : tonnage collecté et tonnage traité en Pays de la Loire, évolution de ces deux indicateurs de 2006 à 2013, échanges interrégionaux de déchets.

Précédent Suivant
<< Des données consolidées Les déclarants ICPE >>