Vous êtes ici : Accueil > Environnement > Énergie > Production totale d'énergie

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Production totale d'énergie

Dernière mise à jour : septembre 2015

L'analyse des données énergétiques tient compte du rendement de la transformation d'énergie d'une part, de la pérennité de la ressource d'autre part. 

Le rendement d'une source d'énergie utilisée directement (dite énergie primaire) est plus élevé qu'une source d'énergie passant par des stades intermédiaires (dite énergie secondaire).

Le critère de pérennité distingue les énergies de sources renouvelables à « échelle de temps humaine » et les énergies fossiles non renouvelables.

En Pays de la Loire la totalité de l'énergie primaire est produite à partir des énergies renouvelables et du bois énergie.

Graphique : Production d'électricité par source en Pays de la Loire (2014)

 

 Source : EDF, 2014

 

Le gigawatt-heure (GWh) est une unité de mesure de l'énergie qui sert à calculer l'énergie électrique générée ou consommée par un appareil. Le kilowatt-heure (kWh) sert davantage à mesurer la consommation chez les particuliers (ex : ampoules électriques) et le GWh à mesurer des quantités produites. 1 GWh équivaut à 1 million kWh ou 86 tep (énergie finale).

En 2014, la production totale d'électricité des Pays de la Loire est de l'ordre de 4 945 gigawatt-heure. La production électrique à partir de pétrole et charbon à laquelle s'ajoutent l'incinération et la cogénération (énergies thermiques) représente 67 % de la production électrique en Pays de la Loire, soit 3 291 GWh. (source : EDF, 2014)

La cogénération qui consiste à récupérer de la chaleur lors de la création d'électricité représente environ 80 % de la production d'énergie thermique sous obligation d'achat (94 % contrats). L'incinération, principalement des déchets urbains, fournit 20 % de la production d'énergie thermique sous obligation d'achat (6 % des contrats).
Le secteur du thermique sous obligation d'achat (incinération et cogénération) a connu un ralentissement de sa production passant de 770 GWh en 2004 à 555 GWh en 2014. (source : EDF)

Les 33 % de la production électrique restante, hors thermique, proviennent des sources d'énergies primaires renouvelables dont :

  • l'éolien, soit 65 % de la production d'électricité d'origine primaire en 2014 ;
  • l'hydraulique, soit 1 % ;
  • le biogaz, la biomasse et le photovoltaïque, qui pour le moment sont comptabilisés ensemble par EDF, soit 34 %. (source : EDF)

Le chauffage au bois est connu à partir de la consommation et non de la production. Cela représente 333 ktep en 2009, soit l'équivalent de 3 885 GWh (en appliquant 0,086 GWh/ktep comme coefficient de conversion entre ktep et GWh). (source : CGDD/SOeS)

Énergie primaire et secondaire

Une source d'énergie est dite primaire si elle est disponible dans la nature avant toute transformation : le charbon, le pétrole, le vent, le soleil.

Une source énergétique est trans-formée si elle n'est pas directement utilisée (valorisée), elle est alors considérée comme secondaire.

Ainsi, le bois sera considéré soit comme une énergie primaire, lorsqu'il est utilisé dans la cheminée afin de chauffer une pièce, soit comme une énergie secondaire, lorsqu'il sert de matière première pour produire de l'électricité dans une centrale par exemple.