Vous êtes ici : Accueil > Conjoncture > Synthèse bimestrielle > Méthodologie & sources

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Méthodologie & sources

1 - Production industrielle

Carnets de commande : opinion des chefs d'entreprise interrogés sur le niveau de leurs carnets de commande et de leurs stocks, mensuellement, au niveau régional par la Banque de France. 500 établissements sont interrogés mensuellement au niveau régional.

Les opinions exprimées sur l'état des stocks, des carnets de commandes, permettent de déterminer une situation par rapport à un niveau jugé normal.

Les courbes ne traduisent pas une mesure statistique de la production, des stocks ou des carnets de commande, mais une tendance plus ou moins forte à s'écarter ou à se rapprocher, suivant le cas, de la stabilité ou du niveau jugé normal.

L'Insee publie également une note de conjoncture régionale, à partir des résultats d'une enquête nationale, dont les résultats sont pondérés en fonction de la structure de la production régionale. Elle n'est pas reprise ici car les champs couverts ne sont pas identiques à ceux de l'enquête Banque de France.

Données de la note de conjoncture régionale mensuelle de la Banque de France.                        

Biens intermédiaires : industries du bois et papier, électriques et électroniques, chimie, caoutchouc, matières plastiques, métallurgie, transformation des métaux, industrie des produits minéraux.
Biens d'équipement : construction navale et aéronautique, équipements électriques et électroniques, équipements mécaniques.
Biens de consommation : habillement, cuir, chaussures, imprimerie, reproduction, équipements du foyer.

Prix agricoles

Prix à la production : IPPAP, indice national.
Prix des intrants : IPAMPA, indice de prix national pondéré en fonction de la structure des achats régionaux

2 - Construction

Le Ministère de l’Ėcologie, du Développement Durable et de l’Ėnergie réalise la comptabilisation des mises en chantier en « date réelle estimée ». Cette méthode vise à corriger les décalages dans le temps entre la date réelle de l’évènement et celle de la remontée d’information et la non remontée de l’information sur la mise en chantier ou l’abandon d’un permis délivré.

3 - Créations d'entreprises

Les fichiers annuels de créations d'entreprises et d'établissements sont constitués à partir du Répertoire des entreprises et des établissements (REE/Sirene). Il comprend l'ensemble des secteurs marchands de l'industrie, de la construction, du commerce et des services ; l'agriculture étant exclue du champ. Les données traitées par l’Ores excluent les microentreprises.

4 - Créations d'emplois

L’Observatoire du cabinet Trendeo recense par l’intermédiaire de plus de 4 500 sources d’informations, les données relatives aux créations et suppressions d’emplois. Compte tenu de la collecte, la base Trendeo ne peut prétendre à l’exhaustivité. Elle permet néanmoins la recherche de tendances et la comparaison entre territoires.

5 - Commerce extérieur

Douanes : données brutes CAF/FAB hors matériel militaire

  • CAF : Coût, Assurance, Fret, les importations en France sont valorisées avec les coûts d'acheminement
  • FAB : Franco à Bord, les exportations à partir de la France sont valorisées avec les coûts d'acheminement jusqu'à la frontière française.

Port

Les termes import et export correspondent aux entrées et sorties du port. Selon les données des 4 premiers mois 2010 :

  • Les "importations" proviennent à 91 % de l'étranger, et pour 9 % de France, principalement le "vrac solide" (sable) prélevé au large.
  • Les exportations sont destinées à 67 % à l'étrnager, et 33 % aux autres régions françaises, essentiellement le "vrac liquide" (carburant).
6 - Emploi et les conditions de vie

Emploi intérimaire. L'indicateur fin de mois "Pôle emploi" est obtenu à partir de la moyenne des missions observées sur les cinq derniers jours ouvrés du mois. Il indique le taux d'évolution mensuelle du travail temporaire.
Le taux d'évolution de l'emploi intérimaire publié par le syndicat professionnel Prisme estc alculée à partir des moyennes hebdomadaires des effectifs. La projection de l'Ores consiste à appliquer ce taux aux effectifs publiés par Pôle emploi. Une vérification mensuelle des écarts permet d'ajuster la projection.

Consommation
TVA : TVA versée par les entreprises situées en Pays de la Loire, sauf pour les "grands établissements" gérés directement par la DGE (direction des grandes entreprises), qui représentent 15 % du montant total perçu. La TVA perçue par les douanes est déduite (elle représente 11 à 19 % du montant total de TVA). La moyenne mobile sur 3 mois permet de lisser les versements trimestriels des petites entreprises.

Grandes surfaces : cumul des "sorties de caisse" des super et hyper marchés de la région, pour les produits codés en poids fixe (hors libre service frais). Boissons non alcoolisées inclues.

Points de retournement
Un point de retournement est déterminé par un changement de pente de l'évolution de l'indicateur, sur plusieurs mois, et par rapport aux années précédentes si l'activité concernée est saisonnière. Il nécessite donc 3 mois de recul.

7 - Transports et les moyens d'action des collectivités

Transport routier marchandises : enquête statistique sur un échantillon.
Prend en compte tout transport de marchandises ayant la région comme lieu de chargement et/ou de déchargement, pour compte propre et compte d'autrui, sous pavillon français (pays d'immatriculation du véhicule tracteur). Elles ne tiennent pas compte des transports qui ne font
que traverser la région considérée (transit routier), ni des transports effectués sous pavillon étranger.

Droits de mutation
Les droits de mutation sont des droits d'enregistrement exigés par l'administration fiscale lors de la mutation d'un bien immobilier, c'est-à-dire du changement de propriétaire de ce bien, soit à titre gratuit (donation ou succession), soit à titre onéreux (vente notamment). On ne prend en compte dans cette note que les droits liés à des transactions immobilières ou commerciales hors successions.

8 - Veille entreprises
La veille est fondée sur une consultation quotidienne d’internet et de la presse.

Précédent
 

<< Archives