Vous êtes ici : Accueil > Société > Démographie > Nombre d'habitants et densité

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Nombre d'habitants et densité

Dernière mise à jour : janvier 2017

Près de 3,7 millions d'habitants en Pays de la Loire

La région Pays de la Loire compte près de 3,7 millions d'habitants au 1er janvier 2014. Avec 5,8 % de la population métropolitaine, elle se situe au 8e rang des régions françaises. L’axe urbain formé par Nantes-Saint-Nazaire, Angers et Le Mans concentre une part importante de la population.

Un tiers de la population régionale dans les grands pôles urbains

3 690 659 personnes résident en Pays de la Loire au 1er janvier 2014. La densité de population, de 115 habitants/km², est légèrement inférieure à la densité nationale (118 en France métropolitaine). Derrière ce chiffre régional se cachent de fortes polarisations et des territoires aux dynamiques démographiques différentes. En 2014, 1 346 592 Ligériens résident en Loire-Atlantique, soit 36 %. Ils sont 307 350, soit 8 %, à vivre en Mayenne, département le moins peuplé de la région.

La moitié de la population se concentre sur environ 10 % du territoire régional. L’axe formé par la métropole Nantes-Saint-Nazaire et les pôles urbains d’Angers et du Mans est densément peuplé. Ces quatre agglomérations de plus de 100 000 habitants accueillent un tiers des Ligériens. Nantes, huitième agglomération française avec plus de 600 000 habitants, regroupe à elle seule 17 % de la population.

Graphique : Population des principales villes et unités urbaines des Pays de la Loire

 

 

Un maillage de villes moyennes, un littoral densément peuplé

En plus de ses grands pôles urbains, les Pays de la Loire disposent d’un réseau relativement dense de villes petites à moyennes. Disséminées sur l’ensemble du territoire, elles exercent des fonctions de pôles au sein d’espaces à dominante rurale. Les villes moyennes de Laval, La Roche-sur-Yon et Cholet affichent chacune entre 50 000 et 60 000 habitants. Des villes telles que La Flèche, Les Herbiers, Challans ou Saumur comptent entre 15 000 et 30 000 habitants.

La frange littorale, bénéficiant d’une attractivité résidentielle propre à sa localisation, fait également partie des espaces régionaux à plus forte densité de population. Les communes littorales, qui représentent moins de 4 % de la surface régionale, concentrent environ 8 % de la population.

Carte : Densité de la population par commune en Pays de la Loire, en 2013
 
Cliquer sur la carte pour agrandir