Vous êtes ici : Accueil > Société > Logement > Logement étudiant

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Logement étudiant

Mise à jour : octobre 2016

Un parc de logements étudiants modeste mais en forte croissance sur 10 ans

En Pays de la Loire, les cités et résidences universitaires du Crous représentent une offre de plus de 8 300 logements à la rentrée 2015. Ce parc couvre les besoins en logement de 7,55 % de la population étudiante régionale. En une dizaine d’années, le nombre de logements a progressé d’environ un tiers et la quasi-totalité des chambres traditionnelles en cités universitaires ont été rénovées.

En Pays de la Loire, moins de 8 % des étudiants logés par le Crous

Le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous) de Nantes-Pays de la Loire possède une offre de plus de 8 300 logements étudiants à la rentrée 2015, représentant près de 8 600 lits. Les chambres et studettes en cités universitaires constituent 52 % de l’offre. Les 48 % restants sont composés de studios et d’appartements (du T1 au T3), principalement en résidences universitaires.

Le parc se répartit entre les six principales villes étudiantes de la région : Nantes, Angers, Le Mans, Saint-Nazaire, Laval et la Roche-sur-Yon. Nantes (54 %) et Angers (29 %) concentrent plus de huit logements sur dix à la rentrée 2015.

Le Crous fournit un logement à 7,55 % des étudiants ligériens. Son objectif est de loger plus de 10 % des étudiants dans les villes de plus de 10 000 étudiants. En 2015, le taux reste inférieur à 10 % dans les trois villes ligériennes concernées : Nantes (9,05 %), Angers (6,51 %) et Le Mans (7,18 %). À titre de comparaison, en 2007, dans les villes universitaires voisines, les Crous logeaient 10 % des étudiants à Rennes,11 % des étudiants à Poitiers, 14 % des étudiants à Caen.

Tableau : Nombre de logements Crous (en cités et résidences) en Pays de la Loire, à la rentrée 2015
Communes Chambres/studettes Appartements/studios Cumul logement Cumul lit
Nantes 2 140 2 359 4 499 4 715
Angers 1 303 1 080 2 383 2 397
Le Mans 716 205 921 944
Saint-Nazaire 172 78 250 250
Laval 0 150 150 165
La Roche-sur-Yon 0 120 120 120
Pays de la Loire 4 331 3 992 8 323 8 591
         
     Source : Crous Nantes - Pays de la Loire

Une réhabilitation des chambres traditionnelles et une croissance de l'offre

Depuis 2000, le Crous est engagé dans un plan de réhabilitation des chambres traditionnelles dans les cités universitaires. En 2015, 94 % de ces chambres sont rénovées. La rénovation de l'ensemble du parc est prévue pour 2018.

Le Crous a lancé par ailleurs un vaste programme de construction de nouveaux logements, principalement des appartements, à partir de 2004. Sur 11 ans, l'augmentation du parc est estimée à un tiers en Pays de la Loire. Elle atteint 50 % à Nantes.

Tableau : Nombre de chambres de cités universitaires réhabilitées à la rentrée 2015
Communes Chambres/studettes en cités U       Réhabilitées Reliquat estimé
Nantes 2 140 2 140 0
Angers 1 303 1 102 201
Le Mans 716 716 0
Saint-Nazaire 172 127 45
Laval 0 0 0
La Roche-sur-Yon 0 0 0
Pays de la Loire 4 331 4 085 246
   Source : Crous Nantes - Pays de la Loire

Précédent
 
<< Logement social
 
 

Lexique

  • Cité universitaire : une cité universitaire comprend des chambres traditionnelles meublées de 9 m2 avec lavabo et réfrigérateur individuel (cuisine et sanitaire collectifs), des chambres rénovées meublées de 9 m2 avec réfrigérateur individuel, équipées de cabines douche-sanitaires (cuisine collective), des studettes de 13 m2 à 14 m2 (cabine douche-sanitaire individuelle, réfrigérateur, cuisinette, chambre, mobilier intégré), des studios de 18 m2 (même équipement que les studettes).
  • Résidence universitaire : une résidence universitaire comprend des logements individuels meublés du T1 au T3 ; kitchenette, douche et sanitaires (surface minimum : 18 m2).

En savoir plus

Site open data
Région des Pays de la Loire
Accéder au jeu de données