Vous êtes ici : Accueil > Conjoncture > Synthèse trimestrielle

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Synthèse trimestrielle de la conjoncture régionale

N°83 - Mai 2018

Léger tassement de la production industrielle
Le taux de chômage poursuit sa diminution

L’activité se contracte légèrement dans l’industrie mais reste dynamique dans les services marchands

Selon l’Insee, à l’échelle nationale, la croissance économique ralentit au premier trimestre 2018. Le produit intérieur brut (PIB), qui avait progressé de 0,7 % à la fin de l’année précédente, plafonne à 0,2 % pour le premier trimestre de 2018. C’est 0,2 point de moins que ce qu’avait été anticipé par l’organisme public.

De plus, l'indicateur global du climat des affaires, calculé par l’Insee à partir des réponses des chefs d'entreprises interrogés dans le cadre de l'enquête mensuelle, s'inscrit à 106 en mai, soit le niveau le plus bas depuis 11 mois.

En région, d'après les professionnels interrogés par la Banque de France, la production industrielle se contracte légèrement en avril, pour le deuxième mois consécutif, sous l’effet d’une demande globale un peu moins soutenue. En baisse dans l’agroalimentaire, elle reste soutenue dans les équipements électriques et électroniques et se maintient dans la fabrication de matériels de transport. Parallèlement, l’activité demeure en croissance dans les services marchands. La demande, y compris étrangère, est en hausse. Dans ce contexte, la situation de trésorerie des entreprises est en voie d’amélioration.

Poursuite de la baisse des défaillances d’entreprises

En Pays de la Loire, 14 300 créations d'entreprises ont été enregistrées sur l'année 2017, soit une augmentation de 8,6 % sur un an. Les départements de la Loire-Atlantique et de la Mayenne enregistrent la plus forte dynamique, respectivement 11,9 % et 15,8 %.

Selon le cabinet Altares, à l'échelle nationale, le nombre de défaillances d'entreprises a baissé de 4,6 % en 2017 pour atteindre son plus bas niveau depuis 10 ans. Les Pays de la Loire figurent ainsi au premier rang des régions ayant enregistré une baisse importante, soit -6 %.

Le taux de chômage le plus faible depuis 2009

Sur le marché du travail, au quatrième trimestre 2017, le taux de chômage enregistre une diminution de 0,7 point sur un trimestre. Il s'établit à 7,3 % de la population active. Il s'agit ainsi du plus faible taux régional devant les régions Bretagne (7,4 %), Auvergne-Rhône-Alpes (7,6 %) et Bourgogne-Franche-Comté (7,6 %). Un tel taux n'avait pas été atteint depuis début 2009. À titre de comparaison, il atteint 8,6 % en France métropolitaine.

L'ensemble des départements de la région enregistre une diminution du taux de chômage. La Loire-Atlantique et la Sarthe affichent la diminution la plus significative, soit -1,2 point. La Mayenne, le Maine-et-Loire et la Vendée restent à un niveau relativement proche. Des perspectives de recrutements s'affirment enfin pour les prochains mois dans des groupes tels que STX (44), SCANIA (49), RENAULT (72), SOCOPA (72) et K.LINE (85).

 

 

 

 
L'Ores propose également sur le site web Observer les Pays de la Loire une veille sur les études publiées par des organismes d'observation en région.

  Suivant
 Archives >>