Vous êtes ici : Accueil > Société > Activité et emploi > Intentions de recrutement (Besoins en main-d'oeuvre)

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Intentions de recrutement (Besoins en main-d'oeuvre)

Dernière mise à jour : juillet 2016


L'enquête « Besoins en main d'œuvre » (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l'année à venir, qu'il s'agisse de créations de postes ou de rem­placements. Elle vise aussi à recenser les difficultés de recrutement, c'est-à-dire la proportion des projets de recrutement assortis de difficultés prévisibles à recruter par les entreprises.

L'enquête BMO fournit ainsi chaque année 3 indices en vue d'identifier au mieux les besoins des entreprises et favoriser le retour à l'emploi :

  • le nombre d'intentions de recrutement par métier,
  • la part de recrutements prévus considérés comme difficiles,
  • la part de recrutements prévus à caractère saisonnier.

Intentions de recrutement

Tableau : Les quinze métiers aux plus fortes intentions de recrutement en Pays de la Loire (2016)
Métiers Projets de recrutements Dont recrutements difficiles (%) Dont recrutements saisonniers (%)
Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs 6 613 22 98
Professionnels de l'animation socioculturelle (animateurs et directeurs) 4 805
28 74
Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 4 597 26 87
Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM) 4 502 30 33
Serveurs de cafés, de restaurants et commis
4 074
41 76
Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine
3 197 39 46
Employés de libre-service
2 915
10
59
Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires
2 799 18 44
Marâichers, horticulteurs salariés
2 748 37 93
Aides-soignants (aides médico-psycho., auxil. puériculture, assistants médicaux…) 2 733 36 34
Aides à domicile et aides ménagères
2 609 43 19
Ouvriers non qualifiés de l'emballage et manutentionnaires 2 427 12 55
Caissiers (y compris pompistes)
2 083
5 68
Cuisiniers 1 967
56 67
Employés de l'hôtellerie
1 897 29 78
Ensemble des 200 métiers 104 501
32 45
   Source : Pôle emploi - Enquête BMO

Métiers dont le recrutement est considéré comme difficile

Tableau : Les dix métiers aux plus fortes difficultés de recrutement en Pays de la Loire (2016)
Métiers Intentions de recrutements* Dont recrutements difficiles (%)
Conducteurs routiers et grands routiers
1 213 64
Cuisiniers 1 967
56
Ingénieurs, cadres études et R&D informatique 1 075 53
Employés de maison et personnels de ménage 1 248
49
Attachés commerciaux (en entreprise) 1 416
49
Aides à domicile et aides ménagères
2 609
43
Serveurs de cafés, de restaurants et commis
4 074
41
Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine
3 197
39
Marâichers, horticulteurs salariés
2 748 37
Aides-soignants (aides médico-psycho., auxil. puériculture, assistants médicaux...) 2 733
36
* Sont uniquement retenus les métiers représentant plus de 1 % des projets de recrutement
 

Précédent
 
<< Travail à temps partiel