Vous êtes ici : Accueil > Société > Activité et emploi > Chômage

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Chômage

Dernière mise à jour : octobre 2016

Un taux de chômage inférieur à la moyenne nationale

Les Pays de la Loire enregistrent un taux de chômage de 8,4 % au 2e trimestre 2016 : le plus faible des régions françaises. En France métropolitaine, le taux de chômage atteint 9,6 %. La baisse est estimée à 0,6 point sur un an en région (-0,5 point au niveau national). Il s'agit de la plus forte diminution depuis fin 2010.

8,4 % d'actifs au chômage en Pays de la Loire

Un taux de chômage inférieur ou équivalent à la moyenne nationale dans les départements ligériens

Avec un taux de 8,4 %, les Pays de la Loire sont la région française où le chômage est le moins prégnant au 2e trimestre 2016 (9,6 % en France métropolitaine).

À l'intérieur de la région, le taux de chômage est compris entre 6,6 % en Mayenne et 9,6 % en Sarthe. La Mayenne présente le 3e taux de chômage le plus faible des départements français.

Carte : Taux de chômage par département
Tableau : Taux de chômage trimestriel par département
Département 2e trimestre 2015 3e trimestre 2015 4e trimestre 2015 1er trimestre 2016 2e trimestre 2016*
Loire-Atlantique (44) 8,9 % 8,9 % 8,6 % 8,6 % 8,2 %
Maine-et-Loire (49) 9,6 % 9,6 % 9,4 % 9,4 % 9,1 %
Mayenne (53) 7,1 % 7,1 % 6,9 % 6,8 % 6,6 %
Sarthe (72) 10,1 % 10,2 % 9,9 % 9,9 % 9,6 %
Vendée (85) 8,6 % 8,6 % 8,3 % 8,2 % 7,9 %
Pays de la Loire 9,0 % 9,1 % 8,8 % 8,8 % 8,4 %
France métropolitaine 10,1 % 10,2 % 9,9 % 9,9 % 9,6 %
 Source : Insee, taux de chômage localisés, données cvs en moyenne trimestrielle et taux de chômage au sens du BIT (France métrop.)
*estimations provisoires au 2e trimestre 2016
  

Entre 5,3 % et 10,4 % de chômage selon la zone d'emploi

Dans la région,  la part de la population active au chômage varie du simple au double en fonction de la zone d’emploi. Au 2e trimestre 2016, Les Herbiers et Ancenis enregistrent les taux les plus faibles : respectivement 5,3 % et 5,9 %. Le taux de chômage est également inférieur à la moyenne régionale dans les zones de Laval, Mayenne, Segré ou Cholet. Cinq zones d’emploi affichent un taux supérieur à la moyenne nationale : La Flèche, Le Mans, Angers, Saumur et Les Sables-d’Olonne.

Carte : Taux de chômage par zone d'emploi

Évolution sur un an : une baisse notable du taux de chômage

Au 2e trimestre 2016, le taux de chômage des Pays de la Loire diminue de 0,4 point sur un trimestre et de 0,6 point sur un an. Il s'agit de la plus forte baisse annuelle depuis fin 2010.

Les cinq départements ligériens observent un net repli de leur taux de chômage sur un an. Le recul est estimé à 0,7 point en Loire-Atlantique et en Vendée, à 0,5 point dans le Maine-et-Loire, en Mayenne et en Sarthe.

Si toutes les zones d'emploi sont concernées, le repli est particulièrement marqué sur les territoires littoraux des Sables-d'Olonne (-1,1 point) et de Challans (-1,0 point).

Graphique : Évolution du taux de chômage par trimestre, depuis 2005

 

    Source : Insee

Évolution depuis 2008 : une hausse du chômage variable selon les territoires

Depuis 2008, le taux de chômage a sensiblement augmenté en Pays de la Loire, comme en France. La hausse a été très rapide fin 2008 et en 2009 puis plus progressive à partir du 2e semestre 2011, après une pause en 2010 et au 1er semestre 2011. De 5,9 % en moyenne en 2008, le taux de chômage régional est passé à 9,0 % en moyenne en 2015 (+3,1 points). Après la baisse de l'emploi de 2009, la dynamique est restée faible alors que la population active a continué a augmenter à un rythme soutenu (voir article sur la population active ). Depuis la fin 2015, la tendance est en revanche au recul du taux de chômage dans toutes les régions françaises, grâce à la reprise de l'emploi.

À l'intérieur du territoire régional, la Sarthe enregistre la hausse du taux de chômage la plus sensible : +3,7 points entre 2008 et 2015. Dans ce département, l'emploi recule sur la période, tandis que la population active progresse légèrement. En Mayenne, où l'emploi diminue également, mais de façon plus modérée, la hausse du taux du chômage est plus limitée : +2,4 points, soit la plus faible augmentation parmi les départements ligériens. Le nombre d'actifs reste stable dans le département, réduisant ainsi l'impact de la baisse de l'emploi sur le taux de chômage.

En Loire-Atlantique, le taux de chômage augmente de 2,8 points entre 2008 et 2015. L'emploi y progresse à un rythme moins rapide que la population active, mais de façon soutenue néanmoins. En Vendée, où l'évolution de l'activité économique est également favorable, la hausse de l'emploi ne suffit pas non plus à absorber celle du nombre d'actifs : le taux de chômage augmente de 3,1 points. Le mécanisme est similaire dans le Maine-et-Loire, avec toutefois une croissance de l'emploi et une progression de la population active plus faibles. Le département voit son taux de chômage augmenter de 3,3 points.

Carte : Évolution du taux de chômage par zone d'emploi

En savoir plus

 

Sur le site de l'Insee Pays de la Loire : « Demandeurs d'emploi : crise et évolutions réglementaires contribuent à la hausse », mai 2016

 

Précédent
 Suivant
<< Population active
Intérim >>