Vous êtes ici : Accueil > L'observatoire > Sources de données > Fournisseur : Syn@pse > Enquête : « Usages des TIC par les médecins libéraux en Pays de la Loire » (mars 2005)

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Enquête : « Usages des TIC par les médecins libéraux en Pays de la Loire » (mars 2005)

Cette étude réalisée en décembre 2004 dans le cadre de l'observatoire Syn@pse , en partenariat avec l'Etat, la Région, la FING (Fondation internet nouvelle génération) et les principales institutions régionales de la santé des Pays de la Loire, a pour objet de mieux appréhender le niveau d'équipement et les usages des médecins libéraux généralistes et spécialistes de la région, en informatique comme dans l'utilisation des TIC (Technologies de l'information et de la communication).

Objectifs

Cette étude a été réalisée en décembre 2004 et publiée en mars 2005, dans le cadre de l'observatoire Syn@pse, en partenariat avec l'Etat, la Région et la FING (Fondation internet nouvelle génération), et menée avec le concours des principales institutions régionales de la santé des Pays de la Loire : l'ARH (Agence régionale de l'Hospitalisation) des Pays de la Loire, l'Union Régionale des Médecins libéraux des Pays de la Loire (URML) et l'Union régionale des Caisses d'assurance Maladie de la région des Pays de la Loire (Urcam).

Trois domaines ont été plus particulièrement étudiés :

  • Le niveau d'équipement des médecins : informatique, applications métiers utilisées, degré de connexion à l'Internet ;

  • Les usages professionnels de l'Internet et de la messagerie électronique ;

  • La perception de ces nouveaux moyens à travers les évolutions et les projets de modernisation en cours tels que la montée en puissance des réseaux de santé, ou encore le dossier médical personnel électronique (DMP).

Méthodologie

L'étude s'appuie sur un questionnaire adressé par voie postale, en décembre 2004, aux 5100 médecins de la région : généralistes (3147) et spécialistes (1997).

L'échantillon des réponses a été constitué à partir de 527 questionnaires retournés représentant respectivement 43% de spécialistes et 47% de généralistes, mais proportionnellement le taux de réponse des spécialistes a été nettement supérieur à celui des généralistes avec respectivement 11,3% contre 7,8%.

Les taux d'informatisation et de connexion à Internet apparaissent élevés par rapport à d'autres moyennes constatées, aussi il est vraisemblable que les taux soient biaisés. En d'autres termes, il est possible que les personnes non équipées aient eu moins tendance à répondre à l'enquête. Pour donner un ordre de grandeur, alors que l'enquête dans les Pays de la Loire établit un taux d'équipement en micro-ordinateurs de la profession prise dans son ensemble de 88%, la même année, c'est à dire, en 2004, l'Ordre estimait le taux d'équipement global des médecins libéraux à 75%.
Par ailleurs, l'ancienneté de l'étude (plus de 3 ans) amène à relativiser l'actualité des résultats disponibles.

Caractéristiques techniques

  • Nomenclature utilisée :
  • Niveau géographique : région
  • Type de source : enquête exhaustive

En savoir plus