Vous êtes ici : Accueil > Économie > Tissu économique > Dynamique de l'emploi

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Dynamique de l'emploi

Dernière mise à jour : février 2017

300 000 emplois supplémentaires en 20 ans

De 1,23 million en 1995, le nombre d'emplois en Pays de la Loire est passé à plus de 1,53 million en 2015. Sur 20 ans, l'emploi progresse de 24 % en région tandis qu'il augmente de 16 % en France métropolitaine. Le développement des activités de services porte l'essentiel de la croissance. Si la dynamique de l'emploi est ralentie depuis 2008, l'évolution en Pays de la Loire reste plus favorable qu'au niveau national.

4e région française pour la croissance de l'emploi sur 20 ans

En Pays de la Loire, le nombre d'emplois a augmenté de 24 % entre 1995 et 2015, ce qui représente 300 000 emplois supplémentaires. Sur la période, seules les régions Corse (+46 %), Occitanie (+27 %) et Provence-Alpes-Côte-d'Azur (+26 %) enregistrent des taux de croissance supérieurs.

Carte : Évolution 1995-2015 de l'emploi total par région

Une croissance de l'emploi tirée par les services

La tertiarisation de l'économie ligérienne, entamée au cours des décennies précédentes, s'est poursuivie entre 1995 et 2015. En 20 ans, environ 320 000 emplois supplémentaires sont comptabilisés dans les activités tertiaires, représentant une hausse de 40 % (+28 % en France métropolitaine).

La croissance est particulièrement marquée dans les activités tertiaires marchandes, où l'emploi progresse de moitié (+231 000 emplois). Ce secteur, qui totalisait 36 % des emplois régionaux en 1995, en représente 44 % en 2015. L'appareil ligérien s'est largement redéployé vers des activités de services à forte valeur ajoutée, en particulier vers les services aux entreprises, dont les effectifs salariés ont presque triplé en 20 ans. Leur essor résulte pour partie de l'externalisation de services des entreprises, notamment industrielles (interim, sécurité, informatique, conseil,...).

Une forte progression dans la construction jusqu'en 2008

Tiré par la croissance de la démographie et de l'activité économique, le secteur de la construction connaît également un développement marqué. L'emploi progresse de 24 % en Pays de la Loire, soit deux fois plus rapidement qu'en France métropolitaine (+12 %). Le secteur compte ainsi près de 20 000 emplois de plus en 2015 qu'en 1995. La hausse est en réalité concentrée sur 10 ans : +32 000 emplois entre 1998 et 2008.

Une bonne résistance de l'industrie régionale

En Pays de la Loire, l'industrie perd 17 000 emplois entre 1995 et 2015. Le repli est toutefois plus limité qu'au niveau national : -6 % contre -22 %. En Pays de la Loire, les années 1990 sont en effet marquées par une hausse de l'emploi industriel, contrairement à la tendance nationale. La baisse des effectifs en région intervient à partir de 2002. 

L'emploi recule également dans l'agriculture. En 20 ans, 23 000 emplois disparaissent, soit 28 % des effectifs du secteur. Cette évolution, s'inscrivant dans une tendance de plus longue période, est comparable à celle enregistrée en France métropolitaine (-30 %).

Une dynamique de l'emploi ralentie par la crise

Suite à la crise de 2008, de nombreuses pertes d'emplois ont été enregistrées dès 2009. Depuis 2010, l'évolution est à nouveau favorable mais les taux de croissance restent inférieurs à ceux d'avant-crise. Entre 2008 et 2015, l'emploi progresse de 2,8 % en Pays de la Loire, pour un taux de 1,5 % en France métropolitaine. Sur la période, le nombre d'emplois en région augmente de 5 900 par an en moyenne, volume à comparer avec les 20 000 emplois annuels supplémentaires enregistrés en moyenne sur 1995-2008.

 

L'industrie enregistre la plus forte baisse en volume : -18 700 emplois entre 2008 et 2015. Elle perd 6,9 % de ses effectifs. Le repli reste néanmoins plus modéré qu'au niveau national, où l'emploi diminue de 10,5 %. La bonne tenue de l’activité dans l’agroalimentaire et le dynamisme de la filière aéronautique expliquent en partie la meilleure résilience de l’industrie ligérienne. D’une manière plus générale, dans la plupart des secteurs industriels, l’emploi résiste mieux en région qu’au niveau national. Certaines industries connaissent toutefois de lourdes pertes, notamment les secteurs bois-papier-imprimerie, textile-habillement-cuir-chaussure, automobile, navires et bateaux de plaisance, meubles.

Le secteur de la construction enregistre la plus forte baisse relative : il perd 11,4 % de ses effectifs (-13 100 emplois). Le recul est plus marqué en région qu’en France (-8,4 %).

L’emploi diminue également dans l’agriculture : -5,4 % (-5,8 % en France métropolitaine). Mais dans ce secteur, surtout confronté à des difficultés structurelles, les années 2008 à 2015 correspondent plutôt à une phase de moindre recul des effectifs, après plusieurs décennies de baisse marquée.

L’emploi continue à évoluer favorablement dans le secteur tertiaire (+7,3 %). La croissance est marquée dans l’informatique, la recherche-développement, les activités juridiques, de gestion, d’ingénierie… Elle est également soutenue dans les services non marchands, et en particulier dans les activités de santé et l’action sociale.

Précédent 
<< Secteurs d'activité