Vous êtes ici : Accueil > Conjoncture > Zoom > PME, un levier pour la Recherche et Développement (Insee)

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

PME, un levier pour la Recherche et Développement (Insee)

L’étude Insee portant sur la Recherche et Développement en Pays de la Loire (mars 2016) repose sur les résultats de deux enquêtes réalisées par le ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. La première enquête cible les entreprises ayant des dépenses de R&D supérieures à 400 000 euros. La seconde concerne les administrations dont les institutions, les organismes publics de recherche, l’enseignement supérieur, les centres hospitaliers et les centres de lutte contre le cancer.

Les Pays de la Loire, 11e région française pour l’effort de Recherche et Développement

En Pays de la Loire, le bilan 2013 en matière de recherche et développement s’avère contrasté compte tenu du potentiel économique de la région. Avec un effort global de R&D estimé à 1,2 % du PIB, les Pays de la Loire se positionnent au 11e rang parmi les régions métropolitaines. Les dépenses intérieures de R&D (publiques et privées) atteignent 1 286 millions d’euros en 2013. Seule la région Languedoc-Roussillon-Midi- Pyrénées atteint ainsi l’objectif de 3 % fixé dans le cadre de la stratégie Europe 2020. L’Île-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes en sont relativement proches. Malgré ce faible effort de R&D en Pays de la Loire, les financements tendent à évoluer plus favorablement. Le territoire se positionne en tête pour l’augmentation relative des dépenses intérieures de R&D (+49 %) sur la période 2007-2013.

 

Graphique : Dépenses intérieures de recherche en 2013 (en milliards d'euros) et effort de R&D (en pourcentage du PIB régional)

Un effort de R&D plus important pour les PME

La dépense intérieure de R&D des entreprises ligériennes s’élève à 833 millions d’euros en 2013. Les effectifs regroupent 8 700 personnes dont 4 900 chercheurs. L’effort de R&D privée de la région est évalué à 0,8 % du PIB régional. Il est nettement inférieur à celui observé en France métropolitaine (1,5 %) et positionne les Pays de la Loire au 9e rang des régions. Il existe toutefois des différences selon la taille des entreprises. La recherche privée est peu présente dans les grandes entreprises régionales tandis qu’elle est plus répandue dans les Petites et Moyennes Entreprises. Les PME des Pays de la Loire entreprennent un effort de Recherche et Développement plus important que celui de nombreuses régions françaises. En 2013, environ un tiers des dépenses intérieures de R&D concerne les PME, soit près de 280 millions d’euros. Ce poids des dépenses des PME dans les dépenses totales des entreprises ligériennes, classe la région au 1er rang parmi les régions. L’effort de R&D des PME ligériennes est évalué à 0,27 % du PIB régional positionnant les Pays de la Loire au 6e rang des nouvelles régions.

 

Source : www.insee.fr