Vous êtes ici : Accueil > Conjoncture > Zoom > Entreprises en Pays de la Loire : bilan et perspectives (Banque de France)

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Entreprises en Pays de la Loire : bilan et perspectives (Banque de France)

Source : “Les entreprises en Pays de la Loire : bilan et perspectives” est une publication annuelle de la Banque de France reposant sur une enquête menée auprès des professionnels des secteurs de l’industrie, des services marchands, du commerce de gros et de la construction en région. Plus de 2 000 chefs d’entreprises ont ainsi été interrogés au cours du mois de janvier afin de dresser un bilan de leurs activités en 2015 et de définir leurs perspectives pour 2016.

Croissance modérée de l’activité dans l’industrie et les services marchands en 2015

Dans l’industrie, l’activité s’accroît modérément. Le chiffre d’affaires progresse ainsi de 1,8 % entre 2014 et 2015 avec d’importantes disparités d’un secteur à l’autre. Ainsi, le secteur de la fabrication de matériels de transports enregistre une hausse significative (+16,5 % entre 2014 et 2015) en raison du dynamisme de la construction navale et de l’aéronautique. À l’inverse, la tendance est à la baisse dans les équipements électriques et électroniques (-2,9 %). Les autres secteurs avoisinent les 1 % de croissance. Concernant les perspectives pour 2016, les professionnels interrogés s’avèrent optimistes. Le chiffre d’affaires devrait ainsi progresser plus significativement (+3,4 %). Les investissements continueraient par ailleurs à augmenter pour atteindre 12,1 %, soit le plus haut niveau depuis 2011. L’augmentation concernerait tous les secteurs, à l’exception de la fabrication de matériels de transport qui devraient stabiliser leur effort. Les prévisions d’emplois restent malgré tout relativement modérées (+0,4 %).

Dans les services marchands, l’activité est en légère progression (+1,6 %) entre 2014 et 2015. Les effectifs sont en augmentation. Les investissements stagnent, à l’exception du secteur Information - Communication, en hausse sensible. Les prévisions 2016 d’activité, d’investissement et d’effectifs sont favorablement orientées.

 

Graphique : Évolution du chiffre d'affaires

Difficultés persistantes dans le secteur de la construction mais un rebond d’activité est attendu pour 2016

Les professionnels du secteur de la construction ont été confrontés à une conjoncture difficile en 2015. Ainsi, la baisse de la production est estimée à 4,5 % par rapport à 2014. Le repli est toutefois plus modéré dans le bâtiment (-3,7 %) que dans les travaux publics (-7,0 %). Face au ralentissement global de l’activité, les effectifs se contractent (-3,2 %).

Les professionnels interrogés par la banque de France anticipent toutefois un redémarrage de l’activité pour 2016. Les investissements devraient également repartir à la hausse pour l’année à venir (+7,5 % contre -9,6 % en 2015). Toutefois, les effectifs continueraient à diminuer à un rythme moins soutenu qu’en 2015.

Source : www.banque-france.fr

Graphique : Évolution du chiffre d'affaires