Vous êtes ici : Accueil > Société > Formation continue > Programme régional de formation professionnelle continue

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Programme régional de formation professionnelle continue

La définition et la mise en œuvre des actions de formation professionnelle continue pour les jeunes et les adultes à la recherche d’un emploi ou d’une nouvelle orientation professionnelle sont de la compétence des Régions. L’offre de la Région Pays de la Loire est construite au regard des besoins de l’économie ligérienne, notamment en lien avec les représentants des branches professionnelles et les OPCA. Elle s’adresse en priorité aux demandeurs d’emploi les plus éloignés du marché du travail et s’organise principalement autour de quatre parcours, répondant à quatre objectifs : Je m’oriente, je me prépare ; J’acquiers ou développe des compétences clés ; Je me qualifie ; Je crée, je reprends une entreprise.

Quatre objectifs de formation, 19 400 stagiaires en 2014-2015

En 2014-2015, 19 400 stagiaires(1) bénéficient du programme de formation professionnelle continue de la Région Pays de la Loire. 800 sessions(2) sont proposées, dispensées par environ 200 organismes prestataires différents.

Les parcours « Je me qualifie » et « Je m’oriente, je me prépare » sont les plus suivis. Représentant respectivement 48 % et 40 % des sessions de formation, ils accueillent respectivement 43 % et 40 % des stagiaires.13 % des stagiaires sont inscrits dans une session « J’acquiers ou développe des compétences clés »(3) et 4 % dans une session « Je crée, je reprends une entreprise ».

(1)Les informations présentées par la suite portent en revanche sur les 11 020 stagiaires sortis de formation avant le 1er juillet 2015.

(2)Hors formation des personnes sous main de justice, aides individuelles à la formation, formations hors temps ouvrable du CNAM.

(3)Les stagiaires ayant suivi une action de formation « J’acquiers ou développe des compétences clés » sont sous-représentés compte tenu du fait qu’ils entrent en formation en entrées-sorties permanentes dans le cadre de marchés publics d’une durée de deux ans et que les informations concernant leurs parcours ne sont disponibles qu’au moment de la production des bilans d’exécution de ces prestations.

Graphique : Nombre de stagiaires par objectif du programme régional de formation professionnelle continue 2014-2015

Sources : Région Pays de la Loire, CARIFOREF
La quasi-totalité des stagiaires accèdent à l’offre de formation à partir d’une validation du projet de formation (96 %). Pôle emploi et les Missions locales sont les deux principaux organismes de validation (respectivement 51 % et 41 %). Les conseillers de Pôle emploi orientent principalement les demandeurs d’emploi vers les formations qualifiantes (« Je me qualifie ») tandis que les conseillers des Missions locales dirigent majoritairement leur public (les moins de 26 ans) vers le parcours « Je m’oriente, je me prépare ». Cap emploi est à l’origine de près de 6 % des validations.

La cible principale du programme : les demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés

Lors de la campagne 2014-2015, 95 % des stagiaires sont demandeurs d’emploi à leur entrée en formation. Un quart d’entre eux sont inscrits à Pôle emploi depuis plus d’un an (contre plus de 40 % de l’ensemble des demandeurs d’emploi).

Par ailleurs, 13 % des stagiaires sont en situation de handicap.

En cohérence avec les orientations du programme régional de formation professionnelle continue (2013-2017) visant en priorité les personnes éloignées de l’emploi, près de deux tiers des sessions ne requièrent aucun niveau de formation particulier. Près d’un tiers des sessions nécessitent un niveau V.

Graphique : Nombre de sessions par niveau de formation requis à l'entrée (campagne 2014-2015)

Sources : Région Pays de la Loire, CARIFOREF
Les stagiaires sont en majorité peu ou pas qualifiés. 65 % ont un niveau V ou inférieur (V bis, VI) ; 25 % ont un niveau IV. Ils sont 39 % à ne posséder aucune certification (V bis, VI, aucune). Ce taux, de 4 % chez les inscrits à une session « Je crée, je reprends une entreprise », atteint 51 % chez les inscrits à une session « Je m’oriente, me prépare ».
Graphique : Nombre de stagiaires par niveau de formation en fin de scolarité et par niveau de certification à l’entrée (campagne 2014-2015)

Sources : Région Pays de la Loire, CARIFOREF
Tableau : Taux de stagiaires sans certification à l’entrée, par objectif de formation (campagne 2014-2015)
  Je m’oriente, je me prépare J’acquiers ou développe des compétences clés Je me qualifie Je crée, je reprends une entreprise Campagne 2014-2015
Taux de stagiaires sans certification à l’entrée 51,3 % 34,3 % 33,6 % 3,9 % 39,5 %
   Sources : Région Pays de la Loire, CARIFOREF
Près de la moitié des stagiaires de la campagne 2014-2015 sont âgés de moins de 26 ans (47 %). Ce taux est élevé au regard de la part de la tranche d’âge dans la population des demandeurs d’emploi (18 %). L’âge médian des stagiaires (27 ans) varie notamment en fonction de l’objectif visé : 22 ans pour « Je m’oriente, je me prépare », 37 ans pour «  J’acquiers ou développe des compétences clés ».
Tableau : Âge médian et âge moyen des stagiaires, en fonction de l’objectif de formation (campagne 2014-2015)
En année Je m’oriente, je me prépare J’acquiers ou développe des compétences clés Je me qualifie Je crée, je reprends une entreprise Campagne 2014-2015
Âge médian 22 37 29 36 27
Âge moyen 26 37 32 37 30
   Sources : Région Pays de la Loire, CARIFOREF

Tous objectifs confondus, 78 % des stagiaires terminent leur formation. Hors sorties anticipées pour prise d’un emploi, le taux d’abandon global est ainsi de 15 %. Faible pour l’objectif « Je crée, je reprends une entreprise» (2 %), le taux d’abandon atteint 32 % pour l’objectif « J’acquiers, je développe des compétences ».

2 600 stagiaires sortants de formation avec une certification

Le parcours « Je me qualifie » comprend des actions de préqualification ainsi qu’une offre de formations qualifiantes répondant à des besoins identifiés sur le territoire régional. Ces formations qualifiantes débouchent sur une certification.

Lors de la campagne 2014-2015, 3 564 stagiaires suivent une formation qualifiante, dans des domaines variés. Les secteurs du tertiaire (bureau - traitement de l’information - commerce - distribution), de l’industrie et du bâtiment rassemblent la moitié des stagiaires. Le Groupe Formation Emploi (GFE) Commerce - Distribution est le plus représenté avec 520 stagiaires, suivi des trois GFE Transport - Logistique - Manutention, Mécanique - Automatisme et Paramédical - Travail social - Soins aux personnes (plus de 300 stagiaires chacun).

Graphique : Nombre de stagiaires « Je me qualifie » (hors préqualification), par Groupe Formation Emploi (GFE) (campagne 2014-2015)

Sources : Région Pays de la Loire, CARIFOREF

À l’issue des formations qualifiantes, trois quart des stagiaires obtiennent leur certification en totalité (69 %) ou partiellement (7 %). Cela représente 2 624 stagiaires(4). Supérieur à 85 % pour les GFE Services - Entretien - Nettoyage, Pêche - Produits de la Mer, Transport - Logistique - Manutention, Hôtellerie - Restauration - Tourisme - Animation - Loisirs - Accueil, le taux de certification (totale ou partielle) est en revanche inférieur à 65 % pour les GFE Arts appliqués, Agriculture et Mécanique - Automatisme.

(4)Sont exclus les stagiaires ayant suivi une formation qui ne vise pas un niveau de sortie, ou de niveau infra V, ou relevant de préqualifications, toutes ces formations n’impliquant pas de certification. Sont également exclus les stagiaires sortis de formation suite à un abandon.

La moitié des stagiaires en emploi six mois après la fin des parcours « Je me qualifie » et « Je crée, je reprends une entreprise »

Les deux parcours de formation « Je me qualifie » et « Je crée, je reprends une entreprise » ont pour finalité exclusive l’insertion en emploi. Celle-ci est évaluée par enquête(5) auprès des stagiaires, six mois après l’issue de la formation. Les résultats présentés ci-dessous concernent la campagne de formation 2013-2014.

Toutes sessions confondues, 38 % des stagiaires occupent un emploi six mois après leur sortie de formation. Ce taux varie en fonction de l’objectif : 27 % pour « Je me prépare, je m’oriente », 34 % pour « J’acquiers ou je développe des compétences », 46 % pour « Je me qualifie » et 51 % pour « Je crée, je reprends une entreprise ». Parallèlement, la proportion de stagiaires de nouveau en formation six mois après leur sortie est de 5 % pour « Je crée, je reprends une entreprise » alors qu’elle atteint 20 % pour « Je m’oriente, je me prépare ».

(5)2 804 répondants sur 11 970 anciens stagiaires interrogés, au terme de trois mois d’enquête, soit un taux de réponse de 23,4 %. Résultats redressés.

Graphique : Répartition des anciens stagiaires par situation, six mois (au moins) après la sortie, pour chaque objectif (campagne 2013-2014)

Sources : Région Pays de la Loire, CARIFOREF

 

Certains facteurs, tels que le domaine de la formation suivie, influencent l’insertion. Sur l’objectif « Je Me Qualifie », la proportion de stagiaires sans emploi (ni formation) six mois après la fin de la session est supérieure à la moyenne (41 %) pour les domaines du BTP - gros œuvre (53 %) et second œuvre (49 %), de la production alimentaire-cuisine (50 %) et commerce-distribution (50 %).

Précédent 
<< Présentation & chiffres clés
 
  

La gouvernance du programme

Mise en œuvre depuis juillet 2013, la « nouvelle offre de formation » de la Région, reposant sur quatre objectifs (Je m’oriente, je me prépare ; J’acquiers ou développe des compétences clés ; Je me qualifie ; Je crée, je reprends une entreprise), s’inscrit dans le cadre de marchés publics d’une durée de deux ans (2013-2015, renouvelables une fois).

Des comités, réunissant les acteurs du marché du travail (Missions locales, Pôle emploi, Cap emploi…) et les prestataires de formation retenus par marchés publics, sont chargés de la gouvernance de l’offre de formation. Sur la base d’analyses partagées concernant d’une part les publics, d’autre part la relation emploi-formation propre aux secteurs d’activité, aux métiers et aux différents territoires, chaque comité formule des propositions en vue d’adapter les services proposés. Le rôle de ces comités est triple : cibler le public, ajuster l’offre et évaluer les dispositifs.

Les niveaux de formation

  • VI et V bis : sorties en cours de 1er cycle de l'enseignement secondaire (6e à 3e) ou abandons en cours de CAP ou BEP avant l'année terminale.
  • V : sorties après l'année terminale de CAP ou BEP ou sorties de 2nd cycle général et technologique avant l'année terminale (seconde ou première).
  • IV : sorties des classes de terminale de l'enseignement secondaire (avec ou sans le baccalauréat). Abandons des études supérieures sans diplôme.
  • III : sorties avec un diplôme de niveau bac+ 2 (DUT, BTS, DEUG, écoles des formations sanitaires ou sociales, etc.).
  • II : sorties avec un diplôme de niveau bac+ 3 ou bac+ 4 (licence, maîtrise ou équivalent)
  • I : sorties avec un diplôme de niveau égal ou supérieur à bac+ 5 (master, DEA, DESS, doctorat, diplôme de grande école)

On distingue niveau atteint en fin de scolarité et niveau de certification obtenu.

Les 4 objectifs de formation

  • « Je m’oriente, je me prépare » : remise à niveau des savoirs de base, découverte des métiers et construction d’un projet professionnel

Le public : publics les plus éloignés de l’emploi ; demandeurs d’emploi (jeunes majoritairement) pas ou peu qualifiés

La durée : 600 h en moyenne (centre de formation + entreprise)

Le contenu : actions d'orientation, nouveaux parcours de réussite, actions de validation de projet de formation, prestations d'évaluation et d'orientation.

La suite : accès à une formation qualifiante, à un contrat de professionnalisation, à un contrat d’apprentissage ou à un emploi aidé.

Un exemple : « Découverte des métiers de l’hôtellerie restauration » (GRETA Maine-et-Loire) - Au programme : connaissance de soi et des métiers de l'hôtellerie restauration ; découverte des métiers de la cuisine, du service, de l'hôtellerie, de l'accueil ; finalisation du projet et estime de soi ; compétences numériques, en langue maternelle, mathématiques et sciences ; citoyenneté et écocitoyenneté ; démarches et techniques de recherche d'emploi. 280 h en entreprise, 270 h en centre

  • « J’acquiers ou développe des compétences clés » : pour compléter les savoirs de base tout au long de la vie

Le public : public élargi de niveau IV (bac) maximum (demandeurs d’emploi sur validation du projet de formation, salariés en démarche individuelle,…) souhaitant concrétiser un projet d’évolution professionnelle et/ou personnelle.

La durée : 70 h en moyenne (centre de formation)

Le contenu : s’appuie sur le cadre de référence européen de 2006, qui définit les huit compétences clés de base pour l’éducation et l’orientation tout au long de la vie (compétences nécessaires à tout individu pour l'épanouissement et le développement personnels, la citoyenneté active, l'intégration sociale et l'emploi). Formations individualisées en fonction des besoins de stagiaires.

La suite : entrée en formation qualifiante, concours, accès à un emploi.

Un exemple : « Acquisition et développement des compétences clés » (GRETA Vendée) - Au programme : développement des huit compétences clés (communication dans la langue maternelle, communication en langues étrangères, compétences mathématiques et compétences de base en sciences et technologies, compétences numériques, apprendre à apprendre, compétences sociales et civiques, esprit d'initiative et d'entreprise, sensibilité et expression culturelles) 230 h en centre

  • « Je me qualifie » : de la pré-qualification (acquisition des premiers gestes professionnels) à la qualification (obtention d’une certification)

Le public : demandeurs d’emploi, en priorité les plus éloignés de l’emploi, visant une première qualification professionnelle ou l’élévation de leur niveau de qualification.

La durée : 800 h en moyenne (centre de formation + entreprise)

Le contenu : des actions de préqualification (acquisition des premiers gestes professionnels pour les publics les moins qualifiés et les plus éloignés de l'emploi) ainsi que de qualification (publics possédant les prérequis pour une entrée directe). Élaboré sur la base d'une analyse des besoins en qualification des territoires et de chaque domaine professionnel dans le but de corriger des déséquilibres entre emploi et formation.

La suite : accès durable à l’emploi.

Un exemple : « BP option aménagements paysagers » (CFPPA Rouillon) 301 h en entreprise, 1 169 h en centre

  • « Je crée, je reprends une entreprise » : aide à la construction/validation d’un projet de création ou de reprise d’entreprise

Le public : demandeurs d’emploi (en amont d’un projet de création-reprise)

La durée : 300 h en moyenne (centre de formation + entreprise)

Le contenu : des formations au métier de « chef d’entreprise » et des procédures d’accompagnement par des professionnels pour faciliter la mise en œuvre des projets de créations-reprises

La suite : création-reprise d’entreprise.

Un exemple : « Je crée mon entreprise dans le bâtiment » (CMAR Pays de la Loire) - Au programme : plusieurs modules de formation (marché et environnement entrepreneurial dans le bâtiment, modules financier, commercial, juridique et organisationnel…) 210 h en centre

En savoir plus

Consulter l’état des lieux sur le Programme régional de formation professionnelle continue 2014-2015 sur le site du CARIFOREF

Consulter l’étude sur l’insertion à six mois des stagiaires du Programme régional de formation professionnelle continue 2013-2014 sur le site du CARIFOREF