Vous êtes ici : Accueil > Conjoncture > Zoom > Financement des entreprises en région (Banque de France)

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Financement des entreprises en région (Banque de France)

Ce zoom fait le point sur le financement bancaire des entreprises en Pays de la Loire. Il s’appuie sur un entretien avec le directeur de la Banque de France Pays de la Loire. Des informations complémentaires issues de l’enquête réalisée au second semestre 2013 par la Banque Publique d’Investissement viennent étoffer l’analyse.

Entretien avec Roger Martineau, directeur régional de la Banque de France Pays de la Loire

Quelle est l’évolution des encours de crédit aux entreprises en Pays de la Loire ? La région s’écarte-t-elle de la tendance nationale ?

En matière de crédits aux TPE et au plan national, la hausse de l’encours d’une année à l’autre est significative : elle atteint presque +3,5 %. Sur cet aspect, la tendance observée en région est plutôt mieux orientée qu’au plan national. La situation est moins bonne pour les crédits aux PME : les encours stagnent par rapport à ceux d’avril 2013. Même si l’écart est faible, la région est moins bien positionnée par rapport à la France. En ce qui concerne les crédits totaux, la hausse des encours d’une année à l’autre en région est de l’ordre de +3 %. Cette évolution est légèrement supérieure à celle observée au niveau national. En conclusion, les encours d’une année à l’autre, ont connu des progressions tout à fait correctes et dans l’ensemble, l’accès au crédit des entreprises ligériennes est plutôt meilleur que la moyenne française.

Quelle est la perception des chefs d’entreprises et des banquiers par rapport à l’accès au crédit ?

L’enquête nationale réalisée trimestriellement auprès des chefs d’entreprises démontre notamment que 9 PME (hors TPE) sur 10 obtiennent les crédits d’investissement demandés. Ce taux d’obtention est de 84 % pour les TPE, sachant que 10 % de ces dernières sollicitent ce type de crédit. La dernière enquête nationale mensuelle auprès des banques fait état d’une très légère contraction de la demande de crédit en avril par rapport à mars. En conclusion, on pourrait penser que c’est plutôt la demande de crédit qui fait défaut. Il existerait par ailleurs, une forme d’autocensure de la part des chefs d’entreprises en difficulté.

Enquête Bpifrance auprès des PME

Source : Bpifrance, extrait de la 58e édition de l’enquête semestrielle de conjoncture auprès des PME (1 à 250 salariés). Exploitation des 301 réponses des PME ligériennes, enquêtées fin 2013, sur les deux questions portant sur l’accès au crédit. Pour en savoir plus : Bpifrance-lelab.fr

Selon Bpifrance Le Lab, 26 % des PME enquêtées au niveau national ont déclaré avoir rencontré des difficultés pour financer leur exploitation courante. Cette proportion s’élève à 12 % concernant les projets d’investissement. Il n’y a pas de différence significative entre les PME ligériennes et les résultats obtenus au niveau national.

“Une activité trop incertaine” pour expliquer les difficultés de financement de l’exploitation courante

Graphique : Raisons des difficultés pour le financement de l'exploitation courante (plusieurs réponses possibles)

Parmi les entreprises qui ont rencontré des difficultés pour financer la trésorerie courante, le principal motif avancé est relatif “au niveau insuffisant de l’activité et/ou des perspectives trop incertaines de développement”. Ce critère a été cité plus d’une fois sur deux au niveau national (52 %). Pour les PME ligériennes, ce motif n’est cité que dans 42 % des cas.

 

“La fragilité financière des entreprises”, la principale difficulté pour l’accès au financement des investissements

Graphique : Raisons des difficultés pour le financement des investissements (plusieurs réponses possibles)

“La fragilité financière” est le motif le plus souvent cité par les PME qui ont rencontré des difficultés pour le financement d’un projet d’investissement. C’est un motif qui est cité de façon plus fréquente pour les PME ligériennes : 78 % pour les PME en région contre 67 % au niveau national.

Précédent Suivant
<< Artisanat
Commerce extérieur >>