Vous êtes ici : Accueil > Environnement > Plan Régional d'Élimination des Déchets Dangereux > Le transport de déchets dangereux

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Le transport de déchets dangereux

Dernière mise à jour : novembre 2015

En 2013, les transports de déchets collectés en région ont représenté 34,6 millions de tonnes.km contre 28,6 millions de tonnes.km en 2006. On observe certes une augmentation par rapport à 2006, mais dans une proportion inférieure à celle du tonnage des déchets transportés. En effet la distance moyenne entre le lieu de production et le lieu de traitement a baissé, passant de 176 km en 2006 à 133 km en 2013.

Les déchets dangereux traités en Pays de la Loire, qu’ils proviennent de la région ou d’ailleurs, représentent 144 millions de tonnes.km en 2013, la région étant importatrice de déchets. Depuis 2013, via la plateforme de fret à Château-Gontier (53), environ 45 000 tonnes de déchets arrivent par le rail depuis Salaise-sur-Sanne (38) à destination de Changé (53). Ce mode de transport représente une alternative d’environ 27 millions de tonnes.km à la route, soit environ 19 % des déchets dangereux transportés pour un traitement en Pays de la Loire. L’objectif de 3 % des déchets dangereux traités en Pays de la Loire bénéficiant d’un mode de transport alternatif à la route est dépassé.

Graphique : Évolution des tonnages transportés et de la distance moyenne parcourue