Vous êtes ici : Accueil > Économie > Économie de fonctionnalité > Au niveau national

Votre barre d'outils Augmenter la taille de la police (grande).Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Pour ajouter le document à vos favoris, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Au niveau national


Michelin propose une solution d’externalisation complète du poste pneumatique aux flottes poids lourds dite fleet solution depuis 1990 (inspirée d'une action menée dans les années 1920). Michelin assure donc au-delà du produit, la maintenance afin d’optimiser leur utilisation, ce qui constitue un avantage pour les clients mais aussi pour le manufacturier. Alors que dans une relation marchande classique, plus le pneu dure, moins Michelin peut espérer en vendre, le service dure aussi longtemps que l’usage des pneus quelle qu’en soit la durée de vie.

Résultat : tout le potentiel du pneu est utilisé prolongeant ainsi sa durée de vie qui peut atteindre jusqu’à 1 million de kilomètres. Le client ne paie que l’usage du pneumatique ce qui variabilise ce budget en fonction de son activité et cela contribue de plus à réduire la matière utilisée par kilomètre.

L’usine Michelin de La Roche-sur-Yon emploie 640 personnes et produit chaque année environ un million de pneus poids lourds dont une partie est louée.

Elis est leader français dans la fourniture et le nettoyage de vêtements professionnels. L'entreprise conçoit les vêtements, les fait fabriquer et les loue à ses clients. Elle en reste donc propriétaire et s'occupe de leur entretien et de leur reprise en fin de vie. Selon l'étude d'Ernst&Young, « la location de vêtements d'Elis permet de réduire environ de moitié les consommations d'énergie et les émissions de CO2 par rapport à une solution d'achat de vêtements avec un entretien professionnel interne au client, et de diviser par dix environ les consommations d'eau. »

Xerox, qui avait des difficultés à vendre de nouveaux appareils, a remplacé la vente du photocopieur par la vente de l’usage (photocopies facturées à l’unité). En améliorant la compatibilité des composants et leur modularité ce service a permis de générer des économies d’énergie et de matières premières et d’être très compétitif. L'entreprise vend de moins en moins de photocopieurs et d'imprimantes et de plus en plus de contrats de services, dans lesquels elle met à disposition des équipements, mais en conserve la propriété et les reprend en fin de vie. Ces contrats représentent 75 % de ses revenus. Les composants des copieurs et des imprimantes ont été simplifiés (on en compte aujourd'hui dix fois moins qu'il y a dix ans) de façon à pouvoir être plus facilement démontés et réutilisés.

Peugeot met en place une offre de location « ouverte » permettant, après avoir ouvert un compte, de choisir un véhicule en fonction du besoin, du scooter au véhicule utilitaire, en passant par toutes les voitures de tourisme. 4 000 comptes étaient ouverts 18 mois après le lancement en 2009.

Principales sources

Bourg Dominique, Buclet Nicolas, (nov. 2005), L'économie de fonctionnalité : changer la consommation dans le sens du développement durable, Futurible, N° 313,

Bourg Dominique, L’économie de fonctionnalité, HEC, Observatoire du management alternatif, 27 novembre 2008

Bourg Dominique, Le temps, Sciences et environnement, 13 octobre 2010

Buclet Nicolas, Concevoir une nouvelle relation à la consommation : l’économie de fonctionnalité, Annales des mines, Responsabilité et Environnement, vol. 39, p. 57-67 (2005)

Canfin Pascal, N’achetez plus, louez ! Chômage : qui va trinquer ? n° 277 Alternatives-économiques février 2009

Club de l’économie de fonctionnalité www.club-economie-fonctionnalite.fr

Gabriel Pascal, Syndex, intervention à la conférence de Lausanne sur l’économie de fonctionnalité, 2 avril 2009

Jolly Caroline, Marketing Ressources, cabinet conseil en marketing stratégique, veille et prospective

Rapport final du groupe d'étude économie de fonctionnalité, Grenelle de l'Environnement, Chantier 31, octobre 2008

Vaileanu-Paun Ingrid, Boutiller Sophie, Économie de la fonctionnalité, une nouvelle synergie entre le territoire, la forme et le consommateur ? Innovations, n° 37, 2012/1